ldj1-1265218035-24d7b

Historique des actes terroristes, racistes commis par les milices sionistes comme la LDJ et le Betar entre 1968 et 2010.


Cette liste est bien évidement très partielle, toute info supplémentaire corroborée est la bienvenue. De plus elle ne relate que quelques faits de 2000 a 2009 dont la presse s’est faite l’echo.

Vous ne connaissez pas la LDJ (Ligue de Défense Juive et pour les intimes: Lâches Défendus par la Justice) ou le BETAR (bâtard en hébreu).
La LDJ, cette association gymnastico-mosh pit et fasciste, classée terroriste et interdite même en Israël (mais présente quand même la-ba…) qui incite a la haine envers les musulmans, les pro palestiniens et a tous ceux qui ne se soumettrai pas devant le peuple Elu (C’est a dire moi!). Cette bande de Mister Bean pourris gâtés n’ayant comme unique rhétorique le mot « antisémite!! ».

Attaquant toujours a 10 contre 1 et se protégeant derrière la police, cette bande de Jackass sont représentés par un poing dans une étoile de David sur un fond jaune entre le canard et l’ananas. L’expression « Si tu me prend par la Shoah, je te prend par l’Ananas » y prend tout son sens…

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=nKLypqfDLaQ

Voici quelques faits:

5 juin 1968 :
Affrontements de rues entre arabes et Juifs dans le quartier de Belleville
(cf. Le Quotidien de Paris)

Mai 1969 :
Les commandos du Betar attaquent une réunion des comités Palestine à la faculté d’Assas.
(Les Guerriers d’Israël d’Emmanuel Ratier.1995)

Juillet 1969 :
Attaque à Melun par un groupe Juif d’autodéfense non-identifié qui intervient contre une réunion de l’œuvre Française et fait une dizaine de blessés.
(cf. Les Guerriers d’Israël d’Emmanuel Ratier.1995)

5 décembre 1969 :
A Etampes une réunion de l’œuvre Française est interdite sous la pression de groupes Juifs.
(cf. Les Guerriers d’Israël d’Emmanuel Ratier. 1995)

9 décembre 1969 :
 De graves incidents se produisent au Centre universitaire Censier à l’occasion du film Palestine vaincra, organisé par l’Unef. Un commando de jeunes gens casqués et armés de matraques, de barres de fer et de couteaux fit irruption dans le hall aux cris de « Israël Vaincra ». Elie Lobel (auteur du livre Les Juifs et la Palestine) est roué de coups puis hospitalisé dans un état grave.
( cf. Valeurs Actuelles du 22 décembre 1969)

18 janvier 1970 :
Nouveaux incidents à Censier entre pro-palestiniens membres du F.E.J
( cf. Lutte Ouvrière du 3 février 1970)

29 janvier 1970 :
Une véritable bataille rangée se déroule dans le même établissement .
( cf. la revue d’extrême gauche Fedayin du 7 avril 1970 )

Printemps 1972 :
Tabassage de membres de l’U.N.L par un commando casqué du Betar.
(cf. Les Rats Maudits de Frédéric Châtillon 1995)

22 mai 1973 :
Attaque du lycée Chaptal de Lyon par un commando d’une quarantaine d’individus armés de matraques qui tentent de pénétrer en force à l’intérieur du lycée.

14 novembre 1975 :
Tabassage de membres du G.U.D par des activistes du Betar devant la fac de médecine de la rue des Saints-Pères.
(cf. Les Rats Maudits de Frédéric Châtillon 1995)

19 juin 1976 :
Attaque par un commando sioniste du congrès de l’organisation d’extrême- droite « l’œuvre française » ; 5 personnes sont blessées. La police intervient et 9 personnes sont interpellées.
(Cf. Jeune Nation Solidariste d’octobre 1981)

2 novembre 1976 :
Une charge de dynamite est déposée devant le domicile de Jean-Marie Le Pen, cette action est revendiquée par « le groupe du souvenir Juif » (voir photo)
( cf. Aux Ordres du Sac de Gilbert Lecavelier. 1982)

24 juin 1978 :
Un cocktail Molotov est lancé contre la librairie d’extrême- droite :
La librairie française, rue de l’Abbé- Grégoire (Paris VIIème)

28 juin 1978 :
 Le siège du Front National est saccagé par « un commando sioniste »
(cf. Les guerriers d’Israël d’Emmanuel Ratier. 1995)

 14 juillet 1978 :
 Dégradations volontaires sur les murs de l’ambassade d’U.R.S.S (Paris XVIIème)
3 personnes sont interpellées
(cf. Rapport de police du 14 juillet 1978 )

D’octobre 1978 en Juillet 1979 :
5 attentats à la bombe ont lieu contre des locaux appartenant à divers groupuscules d’extrême droite antisémite (le M.N.R, la F.A.N.E…)
( cf. VOX nr.com de Christian Bouchet)

9 décembre 1979 :
Une centaine d’individus casqués et armés se revendiquant de l’organisation juive de défense attaque un congrès du G.R.E.C.E au palais des congrès de la porte Maillot (Paris XVIIème). Une quinzaine de participants au congrès blessée, l’un d’eux perdra un œil.(voir photos)
(cf. Génération Occident de Frédéric Charpier 2005)

19 septembre 1980 :
Attaque par un commando de l’organisation juive de combat, des membres du groupuscule néo-nazi F.A.N.E au palais de justice de Paris ou le leader Mark Fredriksen est jugé. 6 blessés graves (voir photo)
(cf. Le Doit de vivre d’octobre 1980)

5 octobre 1980 :
Le siège de l’œuvre française est mitraillé.
( cf. Les Guerriers d’Israël d’Emmanuel Ratier)

12 octobre 1980 :
 Agression de Mark Fredriksen leader du groupuscule néo-nazi F.A.N.E et de deux personnes qui l’accompagnaient (voir photo)
( cf. Le Monde du 15 octobre 1980 )

7 décembre 1980 :
 Des membres du G.U.D (-Groupe Union Défense- groupuscule d’extrême droite pro-palestinien) sont tabassés par un commando de l’O.J.C 3 personnes sont interpellées.
(Cf. Rapport de police)

29 janvier 1981 :
 Agression à l’acide sulfurique (vitriol) d’un militant néo-nazi du groupuscule F.A.N.E par des membres du F.E.J (Front des Etudiants Juifs).(voir photo)
( Cf. Minute du 13 mai 1981)

9 Mai 1981 :
Saccage de la librairie d’extrême droite :Grégori rue du Bac (Paris VIIème)
et des bureaux de la compagnie aérienne Syrian Airlines.
4 personnes sont interpellées.
( cf. Rapport de Police)

18 septembre 1981 :
Un commando de l’O.J.C intervient au palais de justice de Paris devant la XVIIème chambre correctionnelle ou un procès oppose le président de l’œuvre française au président de la L.I.C.R.A. Des sympathisants d’extrême- droite sont roués de coups.
(cf. Le Monde du 20 septembre 1981) (voir photo)

25 novembre 1981 :
 Saccage de la librairie révisionniste E.D.I ,rue Descartes (Paris Vème) par un commando de l’O.J.C
(cf. Le Monde du 16 décembre 1981)

15 juin 1982 :
Attaque par des membres du Betar devant l’ambassade d’Israël d’une manifestation de gauche hostile à l’intervention préventive de Tsahal au Liban.
(cf. Le Monde du 17 juin 1982)

 1 août 1982 :
 Saccage des locaux du parti d’extrême droite : Parti des forces Nouvelles, par un commando sioniste.
(cf. VOX nr.com)

21 septembre 1982:
 Manifestation de soutient à Israël (Paris XVIIème) pendant la guerre du Liban. 2 photographes et 1 cameraman de TF1 sont roués de coups car jugés responsables du parti pris pro-palestinien de la presse hexagonale.
(Le Monde du 23 septembre 1982)

14 février 1983 :
 Saccage par des membres du F.E.J d’un stand de revues communistes au salon du tourisme au palais des congrès (Paris XVIIème)

8 mai 1985 :
Agression par des militants sionistes d’un policier en civil lors d’une manifestation d’extrême droite en plein Paris.
4 personnes sont interpellées.
(cf. Présent du 23 novembre 1985)

30 décembre 1987 :
Saccage des locaux de NATIONAL HEBDO la revue du Front National, rue de Courcelles (Paris VIIIème) par l’O.J.C
(cf. National Hebdo)

27 janvier 1988:
Saccage des librairies d’extrême droite : Ogmios, rue des Pyramides (Paris1er) et Bleu–Blanc-Rouge avenue de la Motte- Picquet (Paris XVème).
L’action est revendiquée par l’O.J.C (voir photo)
(cf. Tract de l’O.J.C)

25 février 1988 :
 Saccage du local du G.U.D, 92 rue d’Assas (Paris VIème) par un commando du F.E.J (Front des Etudiants Juifs)
(cf. Unité Radicale.com)

25 février 1988 : (bis) :
Attaque d’une réunion de la jeunesse communiste révolutionnaire (J.C.R) par un commando de « sionistes d’extrême droite »
(cf. Rouge du 24 mars 1988)

27 avril 1988 :
 Saccage des locaux d’une partie des locaux de l’université de Jussieu qui abrite le local de l’union des étudiants Marocains. Un étudiant est blessé au crâne.
(cf. Plainte du Président de l’université de Jussieu)

1er mai 1988 :
 saccage de 4 locaux appartenant au Front National dont :
-Les locaux de National Hebdo (un blessé grave)
-Le local d’entreprise Moderne et Libertés, avenue Raymond-Poincaré à Paris (porte forcée, matériel saccagé..)
-Le siège du Front National, rue Bernouilli à Paris
-Le siège du comité de soutien à Jean-Marie Le Pen, avenue Marceau

8 mai 1988 :
Attaque du cortège traditionnel à Jeanne d’Arc organisé en partie par le G.U.D, les J.N.R, le P.N.F.E et l’œuvre Française de Pierre Sidos, Place Saint-Augustin (Paris VIIIème) par un commando de l’O.J.C 8 blessés graves dont un dans le coma, 3 arrestations (cf. Rivarol du 13 mai 1988)

16 septembre 1989 :
Agression du négationniste notoire Robert Faurisson à Vichy revendiquée par « les fils se la mémoire Juive »
(cf. Le Monde du 19 septembre 1989)

16 octobre 1989 :
Attentat à la bombe contre les locaux du magazine d’extrême droite Le Choc du Mois par L’O.J.C
(cf. Le Choc du Mois 1990)

6 février 1990 :
Bagarre sur le plateau de l’émission Ciel Mon Mardi de Christophe Dechavanne sur TF1 à l’occasion d’un débat entre des activistes d’extrême droite (dont des représentants du G.U.D et de l’œuvre Française) et des militants antiracistes (M.R.A.P , L.I.C.R.A et S.O.S-Racisme). Des membres du Betar présents dans le public interviennent après les propos violemment provocateurs d’un écrivain d’extrême droite qui sera frappé. Le débat est interrompu et la bagarre qui devient générale se poursuit dans les couloirs du plateau
( cf. Emission de Ciel Mon Mardi TF1-INA) (voir photo)

13 mai 1990 :
A la suite de la profanation du cimetière de Carpentras des centaines de militants sionistes d’extrême droite armés de battes de base-ball agressent les sympathisants d’extrême droite en marge de l’interdiction du cortège de Jeanne d’Arc, place Saint Augustin (Paris VIIIème) (voir photo)
(cf. Les Rats Maudits de Frédéric Chatillon )

14 mai 1990 :
Saccage du restaurant Chez Jenny, suite à une manifestation de protestation contre l’antisémitisme place de la République (Paris IVème). Ce restaurant était réputé pour accueillir les repas d’organisations néo-nazies.
(cf. Libération du 15 mai 1990)

16 novembre 1990 :
 Agression d’un militant du groupuscule d’extrême droite « Troisième Voie » et tentative de saccage du local situé rue Saint Germain-de- l’Auxerrois (Paris 1er)
(cf. Les Rats Maudits de Frederic Chatillon)

21 mars 1991 :
 Agression de sympathisants du négationniste Robert Faurisson lors de son procès au palais de justice de Paris, par des membres du Betar.
(cf. Radio Islam d’Ahmed Rami)

20 avril 1991:
Agression d’une réunion consacrée à l’écrivain antisémite Saint-Loup à la maison des Mines (Paris Vème), par un commando de 30 membres du Groupe d’action Juif..
13 personnes sont blessées dont 2 très grièvement. (voir photo)
(cf. Présent du 24 avril 1991)

7 mai 1991 :
Saccage de la librairie révisionniste La Vieille Taupe, 12 rue d’Ulm (Paris Vème) par des militants sionistes
.(cf. Tract de Kidma)

 19 octobre 1992 :
Affrontements à Rostock entre la police Allemande et une soixantaine de militants du Betar et du Tagar venus manifester pacifiquement contre les incidents racistes qui avaient eu lieu en août 1992 . 46 interpellations, 8 policiers blessés
(cf. Le Monde du 21 octobre 1992)

19 novembre 1992 :
Saccage de deux librairies d’extrême droite par un commando sioniste : -La librairie de La Joyeuse Garde, rue de l’Amiral Roussin (Paris XVème)
-La librairie Ogmios (paris Ier)

23 février 1993 :
 Agression par des membres du Betar des skinheads et militants d’extrême droite venus soutenir Olivier Devalez alias « Tod » skinhead et membre de la branche française du Ku Klux Klan, jugé devant la XVIIème chambre correctionnelle du palais de justice de Paris pour « incitation à la haine raciale » sur plainte de la L.I.C.R.A
(cf. Les Guerriers d’Israël d’Emmanuel Ratier)

Année 1993 :
Le Betar manifeste à plusieurs reprises et au cours de plus d’une vingtaine de manifestations, colloques, conférences… ses désaccords profonds avec les accords d’Oslo.
Ex : conférence organisée par l’UEJF, Manifestation des amis français de Shalom Arshav ..
(cf. L’Evénement du Jeudi du 10 mars 1994)
(cf. Glamour)

13 mai 1994 :
Agression des hooligans du Parc des Princes par des membres du Betar lors du procès des supporters du P.S.G
(cf. Le Monde du 27 avril 1994)

1996 :
Saccage de la librairie négationniste : La Librairie du Savoir (Paris V ème), par des membres du Betar qui répandent de la peinture sur les livres et cassent le nez du boutiquier.
(cf. AAARGH de Pierre Guillaume)

2 mai 1997 :
Agression d’un membre de l’Action Française lors d’une messe en la mémoire de Pétain que des membres du Betar sont venus perturber.
(cf. Le Figaro du 2 mai 1997)

9 décembre 1997 :
Agression au gaz lacrymogène d’un colloque sur la Palestine à la Sorbonne, par des membres du Betar.
(cf. Le Figaro du 9 décembre 1997)

 28 février 1998 :
Affrontement entre des membres du Betar et du G.U.D lors du procès Garaudy devant la XVII ème chambre correctionnelle ou il était jugé pour incitation à la haine raciale. Par ailleurs 3 journalistes (un Iranien, un correspondant de la télévision Saoudienne et un celui de l’agence Egyptienne MENA) ont été agressés. (voir photo)
(cf. Le Figaro du 1 mars 1998)

1 mai 1998 :
Agression par des militants du Betar de manifestants du Front National à l’issue du cortège de Jeanne d’Arc. Il s’ensuit un affrontement avec des membres du D.P.S (cf. Rapport sur la commission d’enquête parlementaire sur le D.P.S du 26 mai 1999)

Octobre 1998 :
Affrontements entre des membres du Betar et du G.U.D à la faculté d’Assas. (l’un des participants à la bagarre au côté du G.U.D est Maxime Brunerie, l’auteur de la tentative d’assassinat de Jacques Chirac lors du défilé du 14 juillet 2002).
(cf. Paris Match : dossier sur Maxime Brunerie)

2 décembre 1999 :
Saccage de la librairie d’extrême droite : La Licorne Bleue, 12, rue Jules Vallès (Paris 11ème) par des membres du Betar qui avaient infiltrés la manifestation de l’U.E.J.F devant la petite librairie nazie.
(cf. Bêtes et Méchants du réseau No Pasaran)

18 décembre 2000 :
Saccage des locaux du M.R.A.P

11 juin 2001 :
Saccage des locaux de l’association Enfants de Palestine
(cf. www.enfantsdepalestine.org )

19 décembre 2001 :
Agression de manifestants pro-palestiniens place de la Convention (Paris XVème) par une trentaine de membres du Betar. 10 blessés
(cf. Libération du 21 décembre 2001)

11 février 2002 :
Agression par une demi-douzaine de jeunes du Betar, en marge d‘un conseil municipal, des proches de l’ancien maire (U.M.P) Olivier de Chazeaux 3 plaintes sont déposées pour « violence en réunion »
(cf. Vigie- média -palestine)

19 février 2002 :
Agression des participants à une conférence pro-palestinienne à la Sorbonne (Paris Vème) par des membres du Betar. 1 blessé (21 jours d’I.T.T), 1 arrestation
(cf. Communiqué du M.R.A.P)

18 mars 2002 :
Altercation entre des manifestants pro-palestiniens et des membres du Betar à l’occasion du gala annuel de l’A.B.S.I au palais des sports de Paris. Un photographe de Libération qui portait un keffieh autour du cou est agressé.
(cf. Libération du 19 mars 2002)

22 mars 2002 :
Saccage de la librairie : Envie de Lire à Ivry (Val de Marne), qui abrite la section parisienne de l’Association des palestiniens de France. Plusieurs interpellations
(cf. les O.G.R.E.S.com )

26 mars 2002 :
Remise du prix de la désinformation à l’A.F.P lors d’une manifestation d’une centaine de personnes à l’appel de la Ligue de Défense Juive devant le siège de l’A.F.P 1 passant pro-palestinien est giflé.
(cf. observatoire du Communautarisme)

2 avril 2002 :
Affrontements entre militants pro-israéliens et pro-palestiniens à l’aéroport d’Orly après les déclarations antisionistes de José Bové.
(cf. Journal de 20h00 de TF1, France2 et le 6 minutes de M6)

4 avril 2002 :
Saccage des locaux de l’association Enfants de Palestine.
(cf. www.enfantsdepalestine.org )

7 avril 2002 :
Violences en marge de la manifestation du C.R.I.F,Place de la Bastille (Paris IIIème), 2 journalistes et plusieurs photographes sont passés à tabac, des passants maghrébins sont agressés, des pro-palestiniens venus sur les lieux de la manifestation sont roués de coups, des manifestants de « Shalom Arshav » se font asperger de gaz incapacitant, et un commissaire de police est poignardé par un individu « non identifié » (sic). (cf. Libération du 9 avril 2002)

10 avril 2002 :
Insultes à l’encontre du candidat des Verts : Noël Mamère, alors qu’il passait dans le quartier du Marais. (cf. L’E.Novateur du 10 avril 2002)

15 avril 2002 :
Agression à coups de battes de base-ball de quatre étudiants qui tentaient de déchirer des affiches sionistes, par des membres du Tagar (_ cf. Est-il permis de critiquer Israël ? de Pascal Boniface)

19 avril 2002 :
Par crainte d’une descente du Betar, la préfecture ne donne pas son autorisation à un départ de manifestation pro-palestinienne de la Place des Fêtes (Paris XIXème).
(cf. Hacktivist news service)

22 avril 2002 :
Saccage d’une exposition de photos à Paris (XIXème)
(cf. L’Oursaint 2ème partie)

14 mai 2002 :
Affrontement entre des membres de la Ligue de Défense Juive et des jeunes maghrébins à la sortie du concert du LIBI. 2 blessés 1 arrestation

19 septembre 2002 :
Manifestation de la L.D .J (précédée d’un réveil aux casseroles à 6h00 du matin) devant le domicile de Maurice Papon.
(cf. Libération du 20 septembre 2002)

2 octobre 2002 :
Remise du prix de la désinformation à France 2 et Charles Enderlin par le collectif contre la désinformation regroupant plusieurs associations dont la Ligue de Défense Juive, au cours d’une manifestation d’environ 5000 personnes.
(cf. Arrêt sur images du 6 octobre 2002)

12 novembre 2002 :
Agression à la faculté de Nanterre d’un administratif d’origine maghrébine confondu avec un membre de l’A.G.E.N (syndicat pro-palestinien d’ultra gauche). 1 blessé. 1 arrestation
(cf. Paris Obs de Catherine Erhel du 29 janvier 2004)

7 décembre 2002 :
Saccage des locaux de radio Méditerranée (radio appartenant à l’islamiste Tawfik Mathlouti par ailleurs fondateur de Mecca-Cola)
(cf. communiqué de l’association CAPJPO)

8 janvier 2003 :
Affrontements entre des membres du Betar et des militants syndicaux pro-palestiniens épaulés par de jeunes maghrébins, suite à la manifestation de l’U.E.J.F pour protester contre le boycott par l’université Jussieu d’un accord de coopération avec des universités Israéliennes. 3 hospitalisés, un traumatisme crânien.
(cf. Oumma.com)

2 mars 2003 :
Manifestation de soutien à l’intervention Américaine en Irak, Place de la Concorde (Paris VIIIème), organisée par la Ligue de Défense Juive. 1 interpellation suite à une échauffourée avec les forces de l’ordre. (cf. Lundi Investigation reportage de Canal +)

18 mars 2003 :
Affrontements entre membres du Betar et de la Ligue de Défense Juive et des militants pro-palestiniens venus perturber un gala de soutien à Israël et agresser les spectateurs. 1 blessé , Des coups de feu sont tirés.
(cf. Libération du 19 mars 2003)

6 mai 2003 :
Insultes et menaces de la part d’une dizaine de militants sionistes d’extrême- droite lors du rassemblement républicain organisé à l’Hôtel de Ville, contre une dizaine d’enfoulardées dont la présence relevait clairement de la provocation.

30 septembre 2003 :
Insultes et menaces contre des militants pro-palestiniens lors du procès du gestionnaire du site amisraëlhaï.org par des membres de la L.D .J
(cf. Le Monde du 2 octobre 2003)

7 octobre 2003 :
Agression d’un militant pro-palestinien venu sur les lieux d’une manifestation pro- israélienne devant le siège de la délégation palestinienne à Paris (XVème), par un membre du Betar . L’agression étant filmée, l’auteur des coups a été condamné à 4 mois de prison ferme par la 24ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris.
(cf. www.communautarisme.net )

30 décembre 2003 :
Agression des membres du syndicat étudiant pro- Hamas : A.G.E.N, du campus de Nanterre, devant et dans la cour du tribunal administratif de Paris, rue de Fourcy (IVème). 1 arrestation et une condamnation à 8 mois de prison avec sursis, 4 blessés dont 1 très gravement (45 jours d’arrêt de travail).
(cf. Paris Obs de Victoria Bataillie et Catherine Erhel, 29 janvier 2004)

5 février 2004 :
Incidents à Lyon lors du spectacle de Dieudonné. (6 blessés, 1 arrestation)
(cf. Les O.G.R.E.S)

24 mars 2004 :
Contre manifestation d’une centaine de militants du Tagar, du F.E.J, et de la Ligue de Défense Juive armés de tyser, de couteaux, de manches de pioche, de shuriken, et de gaz lacrymogène faisant face à environ 1000 manifestants pro-palestiniens venus manifester sur l’esplanade des Invalides (Paris XVème) contre l’élimination de Cheikh Ahmed Yassine (porte parole du Hamas). 20 arrestations, 1 voiture saccagée.
(cf. Actualité Juive de Jean-Yves Camus)

16 mai 2004 :
Agression contre Noël Mamère par un groupe de jeunes Juifs qui lui reproche ses positions pro-palestiniennes, lors de la manifestation contre le racisme et l’antisémitisme.
(cf. France- Soir de Cécile Maillard du 17 mai 2004)

22 juin 2004 : Manifestation du Betar-Tagar (Place du Châtelet, Paris Ier) pour dénoncer la relaxe systématique des prévenus poursuivis pour des propos anti-juifs. (cf. Actualité Juive de Jean-Yves Camus) (voir photos)

10 septembre 2004 :
Insultes et menaces à l’encontre de Fouad Alaoui (responsable de l’U.OI.F)par des militants de la L.D .J devant le siège du C.R.I.F
(cf. Libération du 10 septembre 2004)

28 septembre 2004 :
Agression de personnes présentes lors d’une séance de dédicace de l’écrivain Alain Soral et saccage de la Librairie Au pays de Cocagne qui organisait la séance de dédicace. 7 personnes blessées (voir photo) (cf. _ Le Parisien de Renaud Saint- Cricq, le 29 septembre 2004)

1 novembre 2004 :
Manifestation anti-Arafat devant l’hôpital Percy à Clamart par une cinquantaine de personnes qui appartiendraient selon les policiers sur place à la L.D .J
(cf. Reportage T.F.1 du 1 novembre 2004)

12 janvier 2005 :
Lors du concert organisé par l’association Migdal au Bataclan, des membres de la L.D .J passent à tabac 8 manifestants pro-palestiniens dont une jeune fille.

20 février 2005 :
Agression à 3 reprises de militants pro-palestiniens présents lors de la manifestation syndicale des fonctionnaires et enseignants. 2 blessés (cf. Novopress.info France)

2 mars 2005 :
Agression de Dieudonné lors de sa tournée en Martinique par 4 membres de la L.D .J. 4 arrestations
(cf. Le Nouvel Observateur du 4 mars 2005)

19 février 2006 :
Lors d’une marche en la mémoire d’Ilan Halimi-torturé puis assassiné- la manifestation dégénère : des passants maghrébins sont passés à tabac, des journalistes sont molestés et une voiture est saccagée.
(cf. Le Parisien du 20 février 2006)

19 février 2006 :
Une vingtaine de militants juifs extrémistes tentent de pénétrer dans le théâtre de Dieudonné en enfonçant la porte à coups de pieds
(cf. Libération du 20 février 2006)

25 octobre 2006 :
Agression contre Ginette Skandrani – fondatrice des Verts – à son domicile, rouée de coups par deux individus, quelques jours avant sa participation à une rencontre pacifique d’associations dénonçant et condamnant les atrocités et le génocide subis par le peuple Palestinien.
(cf. Les Ogres)

[…]

3 juillet 2009 :
La librairie Résistances (4 Villa Compoint, 75017 Paris) est saccagée par une demi-douzaine d’individus, la plupart masqués, et déclarant appartenir à la LDJ. Violence, jet d’huile sur des livres, destruction de matériel informatique, puis fuite des écervelés. La librairie a notamment permis de mettre en exergue la censure relative au livre « Sarkozy, Israël et les Juifs » écrit par Paul Eric Blanrue. Ce livre a été officieusement ‘interdit’ de distribution en France, pays de Voltaire. Mais le ‘buzz’ fait son chemin…

30 mars 2010 :
Personne n’aura oublié non plus le meurtre de Saïd Bourarach , ce vigile d’origine marocaine agressé par quatre jeunes individus de confessions juives sur son lieu de travail et retrouvé noyé dans le canal de l’Ourq (Assassinat revendiqué pas les membres de la LDJ eux-mêmes.).

[…]

2 novembre 2011 :
Attentats Charlie Hebdo???

LDJ: http://www.youtube.com/watch?v=aFH7ffha28w&list=PL36391CC9CA1AE96F&index=10&feature=plpp_video

Betar:http://www.youtube.com/watch?v=BnsX1SCpbRQ&list=PL36391CC9CA1AE96F&index=11&feature=plpp_video

http://bellaciao.org/fr/spip.php?mot55

http://www.voxnr.com/

About these ads

26 commentaires sur “Historique des actes terroristes, racistes commis par les milices sionistes comme la LDJ et le Betar entre 1968 et 2010.

  1. et sur tous ces faits complètement lâches, combien on eu des poursuites judiciaires ? de GAV ? voire de l’emprisonnement ? je pose la question même si je connais déjà la réponse … plus lâche que ces feuj, ça ne doit pas exister

  2. « plus lache que ces feujs »… Tous les « feujs n’appartiennent pas a la LDJ, c’est a cause de gens comme toi qui confondent tout que le monde est ce qu’il est
    Raisonnement inverse: Venez on fait la liste des crimes réalisés par les arabes qu’on rigole un coup
    Bande de cons, vous ne faites qu’attiser la haine!

  3. Pr le dernier c faux on etait 2 contre 2 et salope de said et partie en courant la tete la premiere ds le canal pff il savait meme pas nager ce bledar )))
    Dite moi si j attise la haine !!!
    ( un balle , il tombe crie hallah 3,2,1 un de moins ).

    • toi peuple élu veux tu me rencontrer avec tes amis car je souhaiterai discuter avec vous ainsi donne moi un lieu et je viendrai et préparez vous bien.
      sale lâche

    • Pfffffffffffffffffffffff navrant. A quand la guerre civile dans ce monde de merde. La haine est là et elle n’est pas prêt de disparaitre avec ces comportements. Finalement les Le Pen ont raisons, chacun chez soi et tout ira mieux. Et au petit con qui dit « salope de said », « savait même pas nager ce bledar », je rouvrirai bien Auschwitz rien que pour toi et ta famille de merde qui t’a donné cette éducation. Heureusement que tous les juifs ne sont pas comme toi et je rappellerai au juif ignorant, qu’israel est un état juif mais quand aucun cas un juif de France ou d’ailleurs doit défendre leur politique ce qui est trop souvent le cas. Israël est un état qui pratique l’esclavagisme (sur les palestiniens puis depuis le mur sur les asiatiques), l’expansionnisme (vol de terre pour soi disant garantir sa sécurité) et que sais-je encore… (je vais éviter de parler des actes du mossad) alors évidemment les musulmans, arabes, occidentaux, chrétiens sont loin d’être irréprochables. Alors, on fait quoi, on compte les points bande de trouduc, vous vous êtes cru dans un jeu vidéo???

  4. jeansam fils de pute qui a comis le plus de crime,les juifs ou les arabes
    et qui est protegé par la police et le gouvernement.
    vous etes que lache (salopes) qui attaque a plus de 10 contre un.
    viens qu’on ce donne un rdv,

  5. Leur caractère violent et néo nazi n’est plus à prouver! C’est une aberration de laisser ce genre de bottés faire de la France, la nation de liberté et des droits, une contrée où les droit basique à la différence est bafoué selon les désir d’une secte !

  6. Pingback: Historique des actes terroristes, racistes commis par les milices sionistes comme la LDJ et le Betar entre 1968 et 2010. | CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION FRANCAIS

  7. Pingback: Un peu d’humour… « Auto Réflexion

  8. Faut s organiser pour contrer les bâtards du Betar et LDJ
    Ces lâches nous ont agressés à quinze alors qu on était deux ( et mon pote ne sait pas se battre)
    Ils avaient des casques, des bombes lacrymogène géantes ( introuvables dans le commerce car réservées je pense aux forces de l ordre) et des matraques. Ceux qui pratiquent le kravmaga de mes c….. ont commencé à nous bastonner en premier
    Je lance à un appel aux bonnes âmes pour nous organiser et répondre physiquement face à ces lâches … Sans bien sur utiliser leurs méthodes ni violer la loi!
    Je les ai reconnu sur fichier canonge (police) et pourtant la procédure n avance pas. Comme d habitude, impunité totale…

  9. Pingback: Anonyme

  10. Pingback: La LDJ, Ligue de Defense Juive, groupuscule raciste incitant a la haine et a la violence. | MISSION FALESTINE

  11. et_pendant_que_le_francai_chretien_et_muzulman_honette,ce_font_humilier_et_tuer_par_le_zionizt,que_font_le_racaille_arabe_de_banlieu?_eh_bien_il_profite_de_cette_injuztice_pour_voler_dealer_pour_le_compte_de_la_mafia_juive_zepharade_et_collaborent_avec_la_juiverie_zionizte_qui_favorize_et_aide_et_protege_la_racaille_et_favorize_l’immigration_en_france_

  12. Pingback: Qui sont les sectaires, les racistes et les extrémistes ? | Société Civile

  13. Pingback: The French Jewish Defense League | French Dissidents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s