Récit de voyage, Jour 4: Le Mur des Lamentations et Jérusalem-Est.


JOUR 4 

REJOIGNEZ LES 5600 AMIS SUR LA PAGE “MISSION FALESTINE” POUR VOIR PLUS DE PHOTOS ET SUIVRE LES INFOS

Le Mur des Lamentations

Aujourd’hui je me suis dirigé vers le Mur des Lamentations.

Pour y entrer y’a un passage de controle. J’y ai pris quelques photos, et comme j’avais un t-shirt avec une carte de la Palestine accompagné d’un message pro-Palestinien, la tentation etait trop grande pour glisser quelques quenelles, donc j’en ai profité. J’ai même trouvé un billet par terre. Une personne m’a dit que c’etait Dieu qui avait fait en sorte que je le trouve.
J’ai voulu ensuite acceder a l’esplanade des mosquées directement a partir du Mur des Lamentations par le biais de la passerelle qu’Israël envisage de détruire. Je suis passer par un checkpoint puis les soldats m’ont fouillé. L’un des gardes m’a demandé ce que j’avais en dessous de mon gilet car il a apercu au niveau de mon col, les couleurs du drapeau Palestinien. Il m’a demandé d’ouvrir mon gilet, et il a appelé ses collegues. Ensuite un policier est venu, il a lu mon T-Shirt et il m’a dit ce n’est pas possible de rentrer, et que je devais partir…J’ai pas bronché, c’est vrai qu’ils ont du l’avoir mauvaise.
En revenant sur mes pas, je repasse le checkpoint du mur des lamentations pour retourner sur mon chemin et acceder a la sortie par laquelle je suis entré au départ. Au moment de passer, il y a le policier qui crie a l’agent qui me controle « Falestini… ». Le garde me demande d’ouvrir mon gilet, et me demande si je suis francais. Il me dit en francais que je ne peux pas entrer a cause d’un t-shirt politique. Je lui ai demandé « pourquoi? il s’agit d’un lieu religieux pas d’un lieu politique ».  Il me dit que je ne peux pas rentrer et que soit disant il aurait déjà refusé l’entrée a deux juifs qui portaient des T-Shirts politiques un peu plus tôt (ultras sioniste sans doute) . Conclusion les couleur du drapeau et la carte de la Palestine a offensé les gardes, et m’ont bloqué l’acces de partout meme pour revenir sur mes pas.

J’ai dù trouvé un chemin alternatif : Le quartier juif.

En demandant mon chemin, je suis tombé sur beaucoup de juif vraiment antipathique qui limite ne voulait pas me donner le chemin. Je suis ensuite tombé sur un vieux musulman a qui j’ai demandé mon chemin, il m’a proposer de m’accompagner. Il m’expliquait ses problème cardiaque et j’ai senti qu’il faisait çà pour l’argent. Je lui ai donné le billet que j’avais trouvé au Mur des Lamentations et je suis parti. Un jeune passant juif qui pensait que je cherchais le chemin du Mur des Lamentations s’arrête et je lui dit que je cherche le chemin pour la mosquée Al-Aqsa. Il me répond « je ne sais pas » puis s’en va. Je lui dit « je suis sur que tu sais », mais ils ne s’est pas retourné… Pour info, la mosquée Al-Aqsa est collée au Mur des Lamentations.

Après manger, je me suis balader dans les souks pour trouver un maillot de l’équipe de foot Palestinienne. J’ai discuté avec un jeune marchand, fan de football et du Real Madrid. Son rêve serait d’aller a Santiago Bernabeu voir un match de son équipe favorite. Pour cela, il lui faut le passeport Israélien, ou un laisse-passer accompagnés de visas. Selon lui, il lui demande aussi une somme d’environ 2000€ dans son compte, pour s’assurer qu’il compte revenir et ne pas rester en Espagne. C’est propos, sont anti Israélien comme la plupart d’entre eux, ils ne veulent pas la citoyenneté Israélienne, ils se sentent Palestiniens. Cependant il ne le manifeste pas pour ne pas avoir de problèmes…

Concernant mon maillot Palestinien? Apres avoir chercher un peu partout, des vendeurs m’ont dissuadé de le chercher car je ne le trouverais pas ici, vendre un maillot de la Palestine apporte beaucoup de problèmes selon eux. Plus de problèmes que de vendre des objets religieux juif et chrétien ou des objets sionistes anti-Palestinien, cela va de soit…

J’ai ensuite repris ma balade dans les rues de la vieille ville, de petites rues étroites et très anciennes. Je portais un maillot de foot, ce qui interpellait tous les jeunes habitants que je croisais, ca me permettait d’ouvrir des discussions. du coup j’ai sympathiser avec une bande de jeune. Puis on a jouer au foot, pendant une bonne demi heure. Je leur ai bien évidemment demander leur rapport avec les israéliens etc… Les retours sont toujours les mêmes, ils sont embêtes par la police, et les habitants juifs du quartiers ne calculent personne…

Echange tendu avec la police Israélienne a l’entrée de l’esplanade.

Je me suis ensuite dirigé vers l’esplanade des mosquées. Moi qui pensais être malin en passant par mon entrée habituel, afin d’éviter de réciter la Fatiha. Et ba c’était raté.

Premier checkpoint, un policier et un soldat m’arretent. Le policier me demande ce que je fais et me dit « passeport! ». Je lui répond « SVP! ». Il prend mon passeport et me demande de reciter Fatiha etc. Le policier etait super impoli et ne me regarder pas dans les yeux. En partant je l’ai entendu parler a son collègue au talkie-walkie et le prévenir que j’allais arriver au deuxieme contrepoint.

Deuxième checkpoint, le policier Israélien m’arrête et me demande la même chose. Je lui demande pourquoi et il s’emporte en me demandant s’il y a un problème. Je lui ai demander pourquoi il me redemande passeport et de réciter Al-Fatiha, alors que je venais de le faire a son collègue juste avant. Si je n’étais pas musulman je n’aurai pas passer le premier checkpoint. Logique! Il me dit ensuite, « je fais mon travail, si t’as un problème tu sors, si t’as pas de problème tu sors ». Je lui répond que mon problème est de devoir réciter la Fatiha a chaque fois que je viens. Un garde musulman est alors intervenu a calmé un peu le jeu, le policier s’est calmé et a commencer a me serrer la main et a me parler plus calmement.

Une fois dedans j’ai discuter avec un garde du dôme du rocher, il me disait qu’ils étaient Palestiniens mais qu’ils ne faisaient rien car ils ne peuvent rien faire pour changer la situation et l’occupation…

CONCLUSION: parmis l’ensemble des rencontres que j’ai faite, il en ressort toujours la même chose chez les Palestiniens de Jérusalem. Ils n’acceptent pas l’occupation mais ne font rien contre parce qu’il ont des commerces, ils ne veulent pas se mouiller ni prendre de risques pour jouir des droits et de la sécurité qu’ils ont ici a Jérusalem. Ils se sentent incapable de changer les choses mal grès qu’ils se soucient du sort des Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza.

Pour plus de photos, cliquez  ICI

REJOIGNEZ LES 5600 AMIS SUR LA PAGE “MISSION FALESTINE” POUR VOIR PLUS DE PHOTOS ET SUIVRE LES INFOS

Publicités

7 commentaires sur “Récit de voyage, Jour 4: Le Mur des Lamentations et Jérusalem-Est.

    • je pense que ce qui pose problème c’est de devoir reciter la sourate al Fatiha à chaque check point pour prouver que tu es musulman et acceder a la mosquée !! c’est aberrant !

  1. merci pour ce récit et de nous faire partagé ton excurtion a travers tes photos moi qui aimerait y aller (en Palestine pas en israel) bah en voyant tout sa c’est un peu comme si j’avais voyagé vraiment MERCI ❤

  2. Merci Allan d’avoir rencontrer nos freres ,Comme dit Nyna ont est avec toi tout au long de ce beau voyage ,tout ceci est important et participe a la liberation de la Palestine Allah i nowrek frere.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s