L’apologie du terroriste Israélien Baruch Goldstein.

Tout le lobby sioniste (CRIF etc) aboie, et hurle a « l’apologie du terrorisme » quand un Palestinien fait l’éloge d’une figure ou d’un événement de la RÉSISTANCE. Inutile de vous préciser que c’est bien évidemment mensongé et hypocrite quand on sait que les terroristes en Israël sont « idolâtrés ».

Baruch Goldstein, terroriste Israélien.

A JEWISH SETTLER SHOOTS 52 PALESTINIANS IN HEBRONPrenons l’exemple de Baruch Goldstein, un colon Israélien membre de la Jewish Defense League (LDJ) et médecin dans l’armée Israélienne, qui s’était fait connaitre pour avoir refuser de soigner des non-juifs (goys), même s’ils servaient dans Tsahal. Menacé de passer en cour martiale, il déclarait : «Je ne suis pas disposé à soigner des non-juifs. Je ne reconnais que deux autorités religieuses : les Maimonides et Meir Kahane».
Le 25 février 1994, un vendredi de Ramadan, il est entré dans la mosquée d’Abraham (tombeau des patriarches) a Hébron et a ouvert le feu sur les musulmans pendant la prière du « Jumha ».Il a massacré 29 palestiniens (7 enfants) et blessé 150 autres avec l’aide d’un complice. Une fois les munitions épuisées, les survivants l’ont assommé et battu a mort.

Un héros.

Depuis sa mort, il est devenue un « héros » auprès de l’extrême droite. Sa tombe est devenue le lieu de culte et de prières. Voici les inscriptions sur sa pierre tombale:
« Ici gît un saint, Dr. Baruch Kappel Goldstein, bénie soit la mémoire d’un homme juste et saint, que Dieu venge son sang, à celui qui dévoua son âme aux juifs, au judaïsme et au pays juif. Ses mains sont innocentes et son cœur est pur. Il fut tué en martyr de Dieu le 14 Adar, jour de Pourim de l’an 5754 »
Des activistes du Kach (parti théoriquement interdit mais en fait « toléré) , ont fait son éloge en le déclarant « grand saint de la Torah » ,et ont en plus érigé une plaque commémorative en marbre fin dans la colonie de Kiryat Arba près de Hébron, afin « d’immortaliser » le souvenir de Goldstein.

Encore un sujet controversé.

Les conséquences de ce massacre fut encore plus désastreuses pour les Palestiniens car depuis cette événement, pour assuré la sécurité des colons d’Hebron, une moitié de la mosquée fut occupée par les Juifs, les accès à la Vieille Ville furent condamnés, des dizaines de maisons palestiniennes furent confisquées et rasées, la rue principale de la ville fut interdite à la circulation des palestiniens, un couvre-feu a été imposé à la ville par l’armée Israélienne, en bref la vieille ville est « sous quarantaine » et sous contrôle et violence totale de l’armée Israélienne et de ses colons.

Les motivations, le mode opératoire et l’enquête sont encore douteuses au jour d’aujourd’hui. La vérité officiel n’est nul doute issue d’un scenario de « Spielberg » comme le démontre le Dr Shahak, professeur et président de la Ligue israélienne des droits humains et civils, dans cette article:
http://www.realnews247.com/shahak_the_background_and_consequences_of_the_massacre_in_hebron.htm


Les noms des martyrs assassinés :

Abdelhak Ibrahim AbdelHak Al Ja’bari, 55 ans
AbdelRahim AbdelRahman Abu Sneineh, 48 ans
Ahmad Abdallah Mohammad Taha Abu Sneineh, 25 ans
Ala’ Badr AbdelHalim Taha Abu Sneineh, 17 ans
Arafat Musa Yosef Borkan, 28 ans
Eyyad Hussein AbdelAziz Abuhadid Abu Sneineh, 22 ans
Hatem Nimr Khader Al Fakhouri, 26 ans
Kamal Jamal AbdelMughni Kafeisheh, 13 ans
Khaled Khalawi A. Hussein Abu Sneineh, 58 ans
Khaled Mohammad Hamzeh Al Karaki, 18 ans
Jameel Ayed AbdelFattah Al Natshih, 48 ans
Jabr A’aref AbuHadid Abu Sneineh, 11 ans
Mahmoud Saddek Mohammad Abu Za’nooneh, 49 ans
Marwan Mutlaq Hamid Abu Nijmih, 32 ans
Mohammad Ayyed Izzat Elatrash Abu Sneineh, 21 ans
Mohammad Kifah AbdelMuiz Zakaria Maraka, 11 ans
Mohammad Raji Zein AbdelKhalek Gheith, 47 ans
Mohammad Zeidan Hammoudah AbdelMajeed Jaber, 26 ans
Nimr Mohammad Nimr Mojahed, 34 ans
Raed AbdelMuttaleb Hasan Al Natshih, 20 ans
Rami Arafat Ali Al Rajabi, 11 ans
Saber Musa Husni Katbeh Badr, 37 ans
Salim Idreis Falah Idreis, 27 ans
Salman Awwad E’layyan Al Ja’bari, 37 ans
Sufian Barakat O’of Zahdeh, 21 ans
Talal Mohammad Dawud Mahmoud Dandeis, 26 ans
Tareq Adnan Mohammad A’ashour Abu Sneineh, 14 ans
Wael Salah Ya’kub Al Muhtaseb, 28 ans
Walid Zuheir Mahfooth Abu Hamdieh, 13 ans

Publicités

Sarkozy ne fais « plus de politique, ni de discours sauf quand je suis en Israel ».

Sarkozy rencontre Peres

L’ancien président de la République a rencontré le président d’honneur Israélien Shimon Peres. Se présentant comme « un ami de toujours d’Israël » où il était en « visite », Nicolas Sarkozy a affirmé qu’il ne faisait plus de politique, ni de discours « sauf quand je suis en Israël ». Il a notamment exhorté les Israéliens à « comprendre » la volonté des Palestiniens de se doter d’un Etat indépendant. « Le peuple juif qui a tellement attendu son État est le mieux placé pour comprendre la question palestinienne »

Aucune rencontre avec des dirigeants palestiniens n’était prévue au menu de cette visite.1494437-454767-jpg_1378159_434x276

Sarkozy et son discours CRIFant

Sarkozy en vacances en Israël est passé récupéré un diplôme a l’université de Netanya et en a profiter pour réciter son discours.

« Au plus profond de moi, j’ai toujours ressenti qu’il y avait le monde avant la Shoah et le monde après. Après la Shoah, nul n’a le droit d’être indifférent au sort d’Israël et du peuple juif. »  
« Il y a une dette de l’humanité envers le peuple juif, qui ne s’éteindra pas »,
« Certains pourront regretter que ceci perpétue sa singularité, alors même que le sionisme a rêvé de faire d’Israël un peuple comme les autres. Mais le souvenir de cette honte doit nous hanter. C’est pour cela que si ce peuple est attaqué, s’il est menacé, Israël ne serait pas seul, car tous ceux à travers le monde qui portent la mémoire de la Shoah auraient le devoir d’être à vos côtés. »..?

L’humanité a t’elle une dette envers le peuple juif? Et puis cette dette a déjà été couverte par la création de l’État d’Israël en 1948. Une question me travail, si l’Humanité a une dette envers le peuple juif, n’en a t’elle pas aussi envers les noirs? les indiens d’Amérique? ou toutes les minorités exterminés?
Je n’ai jamais vu M. Sarkozy s’adresser au peuple noir africain descendant de la période d’esclavage et leur dire qu’il y avait une « dette de l’humanité envers le peuple noir, qui ne s’éteindra pas« ?. Certes quand M.Sarkozy est en Afrique ce n’est pas en vacances ou pour gagner la confiance d’un lobby mais plutot pour s’assurer que les ressources africaines transitent bien par l’État Français.

jjj

par missionfalestine Posté dans Articles

Obama interrompu dans son discours par un étudiant Palestinien lors de sa visite en Terre Sainte.

Obama en voyage en Israel.

Le président Américain Barack Obama était en visite en Israël afin de regagner le cœur des Israéliens et bien évidement les faveurs de l’AIPAC, lobby sioniste américain, qui avait appelé a voter pour le candidat Mitt Romney lors des précédentes élections présidentielles américaines. Apres avoir confirmé « l’alliance éternelle » entre Israël et les États Unis ainsi que la fierté «d’être le plus fort allié d’Israël», il nous a aussi rappelé que le Hezbollah etait une « organisation terroriste » et que Israel et les Etats Unis etaient « des démocraties… la meilleure forme de gouvernement ». C’est pas faute de le rappeler car on a tendance a l’oublier et voir plutôt le coté « démoncratique d’Israhell ».

Obama a profité aussi de son voyage en se recueillant sur plusieurs sites symbolique dont le plus « choquant » a mes yeux a été la tombe de Theodor Herzl, juif athée fondateur de l’idéologie mensongère fasciste et coloniale qu’est le Sionisme.

d8856c04c872d7092c0f6a706700eb35

Un passage en Palestine moins enthousiaste.

Bien qu’étant de passage en Israel, Barack Obama est parti a Ramallah en Palestine afin de rencontré Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne. La même pommade habituelle, « La Palestine mérite sont propre État » (Ndlr: bien que les États Unis ait voté contre le statut d’État observateur) etc etc. Des souhaits, des formules magiques qui redonnent l’espoir au plus désespéré. Et pour finir, afin de calmer les plaintes de Mahmoud Abbas face a la colonisation et de l’absence de négociation avec Israël tant que ce dernier continuera a coloniser, le gouvernement Américain a débloqué 500 millions de dollars d’aide aux Palestiniens. Une somme qui était gelée par le Congrès depuis des mois. Comment calme t’on un dirigeant? On lui filant du fric…

photo_1363861616220-3-0
Du coté du peuple Palestinien, la visite d’Obama a été accompagné de manifestations, de deux tirs de roquettes (que le Hamas a d’ailleurs démentie avoir été responsable). Les Palestiniens ont compris que l’intérêt de sa visite était avant tout afin de relancer les relations « Israelobamaienne » et que le processus de paix qui passe par un etat Palestinien et une fin de l’occupation était un sujet de second plan. Lors de son passage a Bethléem, il n’y avait aucune foule désespérée pour accueillir le président américain.

Un étudiant Palestinien interrompt le discours d’Obama.

rabeeaEIDLes policiers israéliens ont arrêté un étudiant palestinien a Jérusalem, après qu’il eut interrompu le discours d’Obama, tenu devant les étudiants de l’université de Haïfa au Jerusalem International Convention Center.
Rabeea Eid, 24 ans, vient de Eilaboun, une petite ville palestinienne en Galilée. Il est journaliste pour l’hebdomadaire Al Fasl Mqal, et  journaliste et rédacteur en chef de Arabs48.com. Il a étudié les sciences politiques et la philosophie à l’Université de Haïfa et a eu le courage de s’élever et d’interpeller le président américain, devant les étudiants et les membres de l’académie:

« Êtes-vous là vraiment pour la paix ou pour fournir encore plus d’armes à Israël pour assassiner les Palestiniens?« 

A ce moment là, Barack Obama, visiblement gêné, fait semblant de tendre l’oreille à ce que dit son « chahuteur » .

media

« Vous avez dans cette salle des Palestiniens et cette terre doit être à tous ceux qui y vivent. Comment osez-vous insister sur le caractère juif et « démocratique » de l’Etat israélien rendu coupable pourtant d’innombrables crimes contre l’humanité?« 

Au même moment, les services de sécurité israélien et américain accourent en meute vers cet « invité » indésirable.

« Vous avez dit ‘Israël un état démocratique? C’est bien pourtant cet état qui a tué Rachel Corrie cette citoyenne pacifiste américaine. Avez-vous vu le mur de l’Apartheid?« 

(Rachel Corrie est une militante américaine assassinée le 16 mars 2003 dans la bande de Gaza. Elle a été écrasée par un bulldozer israélien)

Obama a répondu a la foule qui huait: « Non non, cela fait partie du débat vivant dont on parlait, c’est bien !  » Il continue en ironisant : « Je me sens comme à la maison ! Je ne me sentirai pas bien si je n’avais pas au moins un agitateur… »

Rabia Eid a tout juste le temps de dire à Obama : « Vous êtes un extrémiste et un sioniste » avant d’être bâillonné et mis en dehors de l’Auditorium où le président américain continua son discours faisant semblant d’être heureux d’avoir été chahuté.

Rabia Eid a révélé a la chaine Israelienne Channel 10 qu’il trouvé son discours « extrémiste et sioniste »:  « Obama a parlé d’un Etat juif, et cela est inacceptable pour moi et les arabes du monde ». Il a aussi révélé au site Israélien Walla « j’ai crié contre l’occupation et pour la liberté de la Palestine ‘! »

Obama-Heckler-Rabia-Eid

Communiqué mensonger de la Maison Blanche.

La Maison Blanche, a affirmé au travers d’un communiqué qu’un jeune Israélien aurait chahuté le Président Obama au sujet de la condamnation du fameux espion israélien Jonathan Pollard. Une propagande, une désinformation pour limiter la polémique autour de cette intervention.

Ecrit par Mission Falestine

par missionfalestine Posté dans Articles

La Palestine devient un Etat observateur non-membre a l’ONU. Quels changements?

'rf'rf'La Palestine a obtenu le statut d' »État observateur non-membre » a l’ONU.
138 pays ont voté en faveur de l’adhésion, 9 ont voté « non » et 41 se sont abstenu.

Les 9 pays qui ont vote contre :
Israel (lol), les Etats-Unis, le Canada, la République tchèque, le Panama, les Iles Marshall, Nauru, la Micronésie, Palau.

Les 41 pays qui se sont abstenus :Albanie, Allemagne, Andorre, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie Herzégovine, Bulgarie, Cameroun, Colombie, Corée du Sud, Croatie, République démocratique du Congo, Estonie, Fidji, Grande-Bretagne, Guatemala, Haïti, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Macédoine,Malawi, Moldavie, Monaco, Mongolie, Monténégro, Pays-Bas, Papouasie Nouvelle Guinée, Paraguay, Pologne, Roumanie, Rwanda, Samoa, Saint Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Togo, Tonga, Vanuatu.

C’est un évènement historique et symbolique mais cela ne constitue pas la reconnaissance d’un État à part entière, avec tous les droits s’y rattachant. A défaut de pouvoir siéger à l’Assemblée des Nations Unies en tant que membre de plein droit (pouvant voter des résolutions, prendre part aux décisions du Conseil de sécurité…), les observateurs ont le droit de prendre la parole à l’Assemblée générale des Nations Unies réunions, participer aux votes de procédure, et à parrainer et à signer des résolutions, mais pas de voter les résolutions et autres questions de fond. Lire la suite

Michael Ben-Ari, membre de la Knesset appelle au génocide et a la destruction de Gaza.

Voici une traduction des propos de Michael Ben-Ari, membre de la Knesset, sur sa page Facebook incitant au génocide et a la destruction:

« Mes frères bien-aimés, roturiers, garder votre vie en toute sécurité
Goldstone ridicule.
Dans les heures qui suivent, vous allez entrer dans la bande de Gaza pour détruire la tête du monstre.
Nous vous attendons a la maison pour vous serrer dans les bras. Ridicule rapport de Goldstone.
Dans la bande de Gaza, il n’y a pas d’innocents. Ne laissez pas les diplomates qui veulent paraitre bon aux yeux du monde entier risquer votre vie.
Si vous vous sentez menacé, détruisez. Lire la suite

L’armée Israélienne prise en flagrant délit de propagande sur sa page Facebook.

Le 17 Octobre, l’armée israélienne a publié une photo sur sa page Facebook. L’image montrait un jeune homme masqué tenant un cocktail Molotov et elle mettait en vedette des statistiques concernant le nombre d’attaques contre des Israéliens en Cisjordanie depuis le début de l’année 2012. L’armée israélienne encourage les utilisateurs de Facebook de partager l’image « parce que les médias habituels ne le font pas. »


FAUX! Car les médias avaient largement partager cette photo. Cependant ce n’était pas dans le même contexte car cette image forte n’a rien à voir avec les Palestiniens et les Israéliens. Elle a été prise par un photographe de Reuters, Hamad Mohammed, lors de manifestations dans le village de Salmabad au Barheïn en dernier Avril. Lire la suite

La Ligue de Défense Juive commet une nouvelle attaque « anti-juive » sur un journaliste.

La LDJ, ligue de défense juive, récidive! Une fois de plus, ce groupus-ridi-cule a attaquée un journaliste indépendant près du domicile d’un membre de sa famille. Ce journaliste, de confession juive, a été attaqué suite a ses articles et a ses analyses dénonciatrices envers la politique du gouvernement Israélien.

Le journaliste de 24 ans, qui était venu rendre visite à sa famille, a reçu des appels anonymes provenant de sauvages scandant des « Am Israël Haï » accompagné d’insultes et de menaces de mort envers lui et sa famille. Les gendarmes ont retrouvé une bouteille avec de l’acide et de l’aluminium qui avait été jeté sur la voiture du journaliste. Les murs du cabinet médical d’un des membres de sa famille ont aussi été tagués, de manière a intimider le journaliste et a le dissuader de stopper ses activités.

Ce Jeudi 20 septembre, deux jeunes gens de 17 et 20 ans, membres de la ligue de défense juive ont été interpelés suite a l’agression.

Le caractère « antisémite » déclencheur de cette attaque.

Après avoir attaqué Olivia Zemmor, présidente de CAPJPO-EuroPalestine, et Jacob Cohen, écrivain anti-sioniste, la LDJ récidive une nouvelle fois dans l’agression a caractère « antisémite ». Initialement habitué a commettre des agressions « Islamophobe » et anti-proPalestiniens. Lire la suite

La colonisation Israelienne, obstacle a la Paix et a l’independance de la Palestine.

« Migron, la plus vaste colonie « sauvage » évacuée ». C’est le genre de titre que l’on peut lire un peu partout récemment dans la presse, et qui a premiere vue peut satisfaire. Cependant, il ne faut pas se réjouir trop vite de cette « évacuation »! Les colons de Migron ne sont pas « expulsés » comme on peut le voir un peu partout mais simplement « déplacés ». En effet ils sont transférés d’une colonie sauvage a une colonie légalisé par Israël. Leur déplacement a permis, en parallèle, de développer et d’étendre une colonie déjà existante et protégée par la justice Israélienne. Quelque part c’est comme ci que vous passiez d’un F2 a un F4.

En territoires Palestiniens occupés, il existe des colonies « sauvage » et des colonies « légales ». Les colonies sauvages sont celles qui sont construites sans l’accord d’Israël quand aux autres, elles sont construite par Israël ou sont des colonisés sauvages légalisés par la suite par la justice Israélienne. A noter que toutes les colonies Israéliennes sont considérées comme « illégale » par la communauté Internationale (ONU) , mais bon on s’en fout c’est Israël.

Selon une interview réalisée par Meron Rapoport pour le quotidien israélien Haaretz en 2005, M. Weisglass, conseiller d’Ariel Sharon, a déclaré que « le général Sharon a décidé de rendre Gaza, qu’il n’a jamais considéré comme d’« intérêt national », afin de sauver les colonies de Cisjordanie, et, plus important encore, d’empêcher tout accord négocié avec les Palestiniens. « Ce que nous avons fait vise à geler le processus de négociation. Et, en gelant le processus de négociation, vous empêchez la création d’un État palestinien et vous empêchez la discussion sur la question des réfugiés. (…) Le désengagement comporte la bonne dose de formol nécessaire pour qu’il n’y ait pas de processus de négociation avec les Palestiniens» Lire la suite

La LDJ, Ligue de Defense Juive, groupuscule raciste incitant a la haine et a la violence.

Récemment la LDJ, a fait un appel sur leur page Facebook et sur leur site pour attaquer les militant pro-palestiniens de la mission « Bienvenue en Palestine ». Leur idéologie appellent la « racaille pro palestinienne » tous ceux qui se rendent en Palestine afin d’apporter soutien aux Palestiniens.
Ceux qui me suivent sur Facebook ont pu constater que je suis régulièrement censuré pour ce que je dénonce tout comme cette image qui m’a été retiré et qui m’a bloqué mon compte Facebook. Facebook a censuré également mon montage dénonçant les t-shirts racistes et sexistes portés par l’armée Tsahal.

Cette association internationale classée comme terroriste et interdite en Israël sévit un peu partout. La LDJ incite régulièrement a la haine et a la violence envers tous ceux qui s’oppose a l’État d’Israël et a toutes personne qui ne reconnaitrait pas l’éternel persécution des victimes de la Shoah. Les personnes de confessions juives également ne sont pas épargnés comme le démontre ces agressions de Jacob Cohen et Olivia Zemor:

Cette bande d’excités adepte du moshpit, agresse systématiquement les militants pro-Palestiniens lors des manifestation, voici un condensé de l’historique de leurs agressions en compagnie du Tagar et du Betar, autres groupuscules terroristes: Voir Ici. Lire la suite

Une campagne de T-Shirts racistes et sexuelles chez les soldats de l’armée Israelienne Tsahal.

Un passage en revue des T-shirts militaires imprimés dans des ateliers, au cours des dernières années : un T-shirt des tireurs d’élite du corps d’infanterie sur lequel il est écrit « Better use Durex » (mieux vaut employer Durex) autour d’un dessin représentant un enfant palestinien mort avec auprès de lui sa mère en larmes et un ours en peluche ; un T-shirt des tireurs d’élite du bataillon Shaked de Givati où l’on voit représenté une Palestinienne enceinte dont le ventre est dans la ligne de mire d’un fusil, avec une inscription qui proclame « 1 shot 2 kills » (1 balle 2 morts) ; un T-shirt marquant la fin d’un autre cours pour tireur d’élite et présentant le dessin d’un bébé palestinien qui devient un enfant combattant puis un homme armé, et cette inscription : « Peu importe comment ça commence, nous y mettrons fin » ; un T-shirt du bataillon Harouv qui proclame que « on n’est pas tranquille tant qu’on n’a pas confirmé la mort [en achevant le blessé] » à côté d’un dessin figurant un samouraï ; etc.

Il existe aussi de nombreux T-shirts porteurs d’un message sexuel flagrant. Ainsi par exemple, ce T-shirt du bataillon Lavie qui présente un soldat se tenant près d’une jeune fille battue, et ces mots écrits : « Évidemment on t’a violée ! ». Sur un autre T-shirt, du bataillon Harouv, on voit une jeune fille appuyée sur une arme évoquant un membre viril et le mot « putains ! ». Lire la suite

par missionfalestine Posté dans Articles