Shimon Peres lance une mise en garde contre la colonisation en Cisjordanie.


Le président israélien Shimon Peres a lancé une mise en garde contre les conséquences démographiques de la colonisation israélienne en Cisjordanie provoquant la colère des représentants des colons, a indiqué ce mercredi la radio militaire.

«Les colonies israéliennes dans des territoires à forte densité arabe implique un changement démographique auquel nous devons bien réfléchir avant de savoir comment agir», a affirmé le président lors d’une cérémonie à Jérusalem. «Il est douteux qu’un Etat juif sans une majorité juive puisse rester juif», a prévenu le président.

Pour Netanyahou, les juifs ont «le droit de s’installer partout en Cisjordanie»

Il faisait ainsi allusion à une possible annexion de la Cisjordanie, qui pourrait remettre en cause la majorité juive dans la nouvelle entité qui comprendrait le territoire israélien et la Cisjordanie face aux Palestiniens et à la minorité des Arabes israéliens. Shimon Peres a fait ces déclarations deux jours après la publication d’un rapport de trois juristes désignés par le Premier ministre Benjamin Netanyahou affirmant que les juifs ont «le droit de s’installer partout en Cisjordanie».

Ce document, qui recommande de légaliser les colonies sauvages, nie qu’Israël soit une «puissance militaire occupante» en Cisjordanie ou que le droit international interdise la création de colonies, une position contraire à celle de la communauté internationale. Le dirigeant du conseil des implantations, la principale organisation des colons, Danny Dayan a répliqué en accusant Shimon Peres de «violer une fois de plus l’institution présidentielle» en prenant des positions politiques controversées.

Les arguments démographiques rejetés

Il a rejeté les arguments démographiques avancés par le président. «Les juifs sont majoritaires à l’ouest du Jourdain, c’est à dire dans l’ensemble comprenant le territoire d’Israël et la Judée-Samarie (Cisjordanie) et cette majorité n’a pas été remise en cause au fil des ans», a souligné Danny Dayan. «Ce qui maintient un Etat juif, c’est le lien avec la tradition et l’histoire juives qui ne peut être établi que si nous sommes installés à Hébron, Beit El ou Shilo», a affirmé Danny Dayan à la radio militaire.

Il faisait allusion au quartier de centre de Hébron où sont installés des colons ainsi qu’à deux implantations en Cisjordanie. Le président en Israël a une fonction avant tout honorifique et protocolaire. Shimon Peres a été le principal artisan des accords sur l’autonomie des territoires palestiniens signés en 1993 avec l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP).

© 2012 AFP
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s