Le Conseil des droits de l’homme enquête sur les colonies israéliennes.


 

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies (CDH) a créé une mission d’enquête sur les colonies dans les territoires palestiniens occupés, provoquant l’irritation d’Israël.

 

Israel a rompu tout contact avec le Conseil en mars dès lors que ses 47 membres ont annoncé le début d’une enquête sur les colonies dans les territoires occupés, qui, selon le droit international, sont illégales.

Le Conseil, qui semble vouloir aller de l’avant, avait rendez-vous, vendredi, avec trois experts indépendants.

« Permettez-moi de réitérer la demande du Conseil à Israël… N’entravez pas l’enquête et coopérez pleinement avec la mission« , a demandé la présidente du CDH, Laura Dupuy Lasserre.

La mission, composée uniquement de femmes, est chargée de rassembler des éléments « pour mesurer les conséquences des colonies sur les libertés civiles, politiques, économiques, sociales et culturelles des Palestiniens dans les territoires occupés, Jerusalem-Est compris« , a-t-elle déclaré.

Les membres de la mission « ont la réputation de faire un travail impartial« 

La mission comprend la juge française Christine Chanet, la botswannienne Unity Dow et la pakistanaise Asma Jahangir qui « toutes ont la réputation de faire un travail impartial, indépendant et objectif de très bonne qualité« .

En 2011, au moins 3500 bâtiments étaient en construction dans les territoires palestiniens, sans compter les colonies dans la partie annexée de Jérusalem-Est, selon le rapporteur de l’ONU Richard Falk, spécialiste des droits de l’homme dans les territoires palestiniens.

Selon lui, de telles constructions sur le territoire palestinien « empêchent et hypothèquent » une éventuelle création de deux Etats.

Les pourparlers entre les deux peuples sont suspendus depuis septembre 2010 avec le refus des Palestiniens de poursuivre des discussions en l’absence de moratoire sur la colonisation.

Israël ne coopérera pas avec la mission et ses membres ne seront pas autorisés à entrer en Israël

Le ministère israélien des Affaires étrangères a réagi vivement à la création de cette commission d’enquête estimant qu’il s’agissait d’une « nouvelle manifestation flagrante de la manière dont le CDH pointe du doigt Israël en adoptant une attitude partiale, caractéristique des relations de cet organisme avec ce pays« .

Vendredi , le ministère israélien soulignait que la suspension par Israël de ses relations avec le CDH en mars dernier était « un appel aux nations démocratiques pour qu’elles dénoncent la grave corruption du CDH et ne l’autorisent plus à bafouer les droits de l’homme« .

Il considère par ailleurs que « le CDH ne consacre qu’un temps symbolique au massacre par le régime du président syrien (Bachar al-Assad) de milliers de ses propres citoyens (…), alors qu’il fait un abcès de fixation sur Israël« .

Le ministère précise, enfin, qu’Israël ne coopérera pas avec la mission et que ses membres ne seront pas autorisés à entrer en Israël et dans les territoires palestiniens.

Belga

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_onu-le-conseil-des-droits-de-l-homme-enquete-sur-les-colonies-israeliennes?id=7801057

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s