La théorie de l’assassinat de Yasser Arafat implique la France et Israel.


Mahmoud Abbas a donné son accord de principe à une exhumation de la dépouille de Yasser Arafat, faisant ainsi écho aux dernières révélations d’Al-Jazeera qui accréditent la thèse de son assassinat.

Les soupçons que la mort de M. Arafat n’était pas naturelle ont conduit sa famille à demander que ses restes soient examinés afin de déterminer s’il a été empoisonné au polonium. Le chef de l’autorité palesitinenne exige dans le même temps qu’une enquête internationale soit menée.

Des quantités anormales de polonium auraient été retrouvées par un laboratoire suisse sur des échantillons biologiques prélevés sur ses effets personnels.

“C’est clair que nos résultats ne permettent pas de conclure qu’il y a eu un empoisonnement. Par contre, nos résultats permettent de dire que ça vaut la peine d’aller un cran plus loin, parce que c’est possible qu’il y ait eu une contamination avec une quantité inexpliquée. (…) Un cran plus loin signifie analyser les restes du corps de Monsieur Arafat parce qu’il n’y a pas d’autres échantillons biologiques officiellement à disposition à l’heure actuelle, explique François Bochud, directeur de l’Insitute for Radiation Physics de Lausanne.”

Une révélation embarrassante pour l‘état hébreu accusé d’avoir orchestré sa mort. Mais également pour la France où il est décédé en 2004, et qui n’a jamais fourni d’explications détaillées sur les circonstances précises de son décès.

Pour sa part, les autorités israéliennes n’ont pas fait de déclaration officielle à ce sujet.

«Nous n’avons rien à dire», a déclaré un responsable israélien à Xinhua qui l’a demandé de commenter. « Les dossiers médicaux de Yasser Arafat n’ont pas été scellés par les Israéliens, mais par les médecins de l’hôpital français où il est mort. Si les Palestiniens veulent savoir la cause de sa mort, ils doivent demander à ces médecins, pas à nous ».

En 2004, l’Israël a autorisé M. Arafat à quitter son quartier général en Cisjordanie après deux ans de siège pour aller suivre un traitement médical dans un hôpital français. Il est mort en France et a été enterré dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, sans une autopsie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s