L’UOIF dans le collimateur de Manuel Valls au diner du Crif de Marseille.


L’UOIF dans le collimateur de Manuel Valls au diner du Crif de Marseille.

L’invitation a été lancée « naturellement » et acceptée « rapidement et simplement », selon Michèle Teboul,  la présidente du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), de Marseille. Lors de son premier déplacement en province, le nouveau ministre de l’intérieur, en charge des cultes, Manuel Valls, s’est rendu au dîner annuel de cette organisation, lundi 21 mai. Moins d’une semaine après son entrée en fonction, il s’agissait là de son premier contact avec des interlocuteurs liés aux cultes.

Au delà de sa dénonciation des agressions antisémites « graves offenses à la République », M.Valls a mis l’accent sur les « soi-disant prédicateurs » musulmans, qui prônent la « haine du juif« , selon l’AFP. Dans une claire allusion à l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), le ministre a indiqué qu’il n’accepterait pas la présence en France de « soi-disant théologiens, qui prônent, que ce soit avec des mots durs ou avec des mots doux, la haine du juif » et estimé qu’il « était temps » pour « les organisations qui les invitent » de « changer d’attitude » et de « respecter les lois de la République ».

L’UOIF avait dû renoncer à faire venir à son rassemblement annuel de début avril des prédicateurs étrangers, jugés indésirables par le ministre de l’intérieur, Claude Guéant, en raison de leurs propos « appelant à la haine ».  A l’époque, M. Valls avait été l’un des rares élus, avec le Front national, à s’inquiéter de la venue de ces prédicateurs en France.  Il avait notamment affirmé que, pour le Qatari Youssef Al-Qaradaoui, « connu pour ses fréquents propos antisémites, le jihad est un devoir pour tous les musulmans».

M.Valls a par ailleurs salué le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, présent, à la soirée, comme un « homme de dialogue et de sagesse » et ajouté : « dans la République, tout le monde a sa place, les Français de confession musulmane ne doivent pas être stigmatisés, ils sont la France et l’enrichissent ».

Mme Teboul, dont l’organisation avait appelé à voter massivement lors de l’élection présidentielle pour les partis républicains, hors extrême-droite et extrême-gauche, attendait aussi d’être « rassurée sur les alliances politiques par rapport à des partis qui prônent le boycott d’Israël ou dévoient le mot camp de concentration, en parlant de la bande de Gaza », référence à des positions du Front de Gauche et à des propos de la candidate d’Europe-Ecologie-Les Verts à la présidentielle qui avait semblé soutenir cette comparaison, énoncée par Lutte ouvrière. Durant la campagne, le président du Crif, Richard Prasquier, avait aussi clairement mis en garde contre les alliés potentiels du candidat socialiste. Le gouvernement de François Hollande compte deux membres EELV.

Mme Teboul a également profité de la rencontre avec M.Valls pour « exprimer les inquiétudes des juifs de France après le séisme de Toulouse », allusion à l’affaire Merah et rappelé « les sujets récurrents« , tels que la laïcité ou la relation des juifs et de la France avec Israël. Devant la communauté juive rassemblée en mars à Paris pour la Journée du consistoire, en pleine polémique sur le halal et le casher, le futur ministre s’était employé à « rassurer » les juifs de France,  en insistant sur le fait que « l’Etat n’avait pas à intervenir dans les convictions de chacun ». Il avait fait allusion aux origines de sa femme , dont « la famille avait fui la Moldavie« ,  ajoutant que « l’identité juive est une part magnifique de l’identité de la France ».

Sous les ovations il avait aussi affirmé que le boycott de l’Etat d’Israël est une « aberration ». « La politique du gouvernement israélien doit être critiqué mais jamais sur sa légitimité et encore moins sur son existence ; aucun Etat n’est à ce point menacé », avait-il ajouté.

Publicités

2 commentaires sur “L’UOIF dans le collimateur de Manuel Valls au diner du Crif de Marseille.

  1. Pingback: FRANCE: POUR MANUEL VALLS LE BOYCOTT D’ISRAËL EST UNE " ABERRATION " | Street Télé Virtuelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s