Il y a 64 ans, commencait la Nakba


Plusieurs festivités et manifestations ont été organisées hier en Palestine pour commémorer le 64e anniversaire de la Nakba avec la ferme détermination du peuple palestinien à recouvrer tous ses droits légitimes dont un Etat indépendant et son adhésion aux Nations unies, et le retour des réfugiés sur leurs terres spoliées en 1948.

Pour commémorer ce triste évènement ayant contraint, il y a 64 ans, plus de 760 000 Palestiniens à l’exode, des rassemblements, des manifestations ainsi que des festivités culturelles, des expositions, des conférences ainsi que des ateliers du Patrimoine national palestinien sont prévus durant la journée dans les différents territoires palestiniens, selon les organisateurs.

Un grand rassemblement aura lieu à Ramallah en Cisjordanie et des manifestations doivent également se dérouler à Al-Qods occupée ainsi que dans la bande de Ghaza, sous blocus israélien depuis plus de cinq ans.

Dans une tentative de réprimer ces manifestations, comme en 2011, les autorités d’occupation ont déployé leurs forces armées autour de plusieurs localités de Cisjordanie ainsi que d’El-Qods occupée, selon les médias. Une grève générale a aussi été décrétée à l’occasion dans tous les territoires palestiniens occupés en 1948, où plusieurs établissements scolaires et commerces sont fermés depuis la matinée en signe de commémoration de la Nakba.

L’activité commerciale est presque paralysée dans les différentes villes et localités arabes à l’intérieur des terres occupées, tandis qu’au village d’Alloujoun, des tentes seront mises en place de façon symbolique pour réaffirmer l’attachement des Palestiniens au droit des réfugiés de revenir dans leurs terres spoliées, a souligné un comité de suivi en charge de l’organisation.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a tenu à réaffirmer à cette occasion «l’attachement du peuple palestinien à tous ses droits nationaux», appelant ses concitoyens à «tirer des enseignements» de la catastrophe. «64 ans après, nous tenons à envoyer au monde entier un nouveau message pour lui dire que malgré tous les crimes et violations commis par Israël, nous vivrons et resterons toujours sur nos propres terres», a affirmé M. Abbas dans une allocution à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de la Nakba.

http://www.letempsdz.com/content/view/74649/1/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s