Jerusalem, capitale de la Palestine pour le site des Jeux Olympiques de Londres.


Jerusalem, capitale de la Palestine pour le site des Jeux Olympiques de Londres.

Le site officiel des Jeux Olympiques de Londres a mis en ligne les pages des pays participant dans lesquelles on peut retrouver un certain nombre d’informations importantes comme le nom de la capitale. Pour la Palestine, beaucoup ont été surpris de découvrir que la capitale était Jérusalem. Et pour Israël… aucune capitale mentionnée !

Palestine avec comme capitale Jérusalem : indignation d’Israël et réaction.

Il n’est pas étonnant que cette nouvelle, Jérusalem, capitale palestinienne, n’ait pas été du goût de l’Etat israélien. Les israéliens se sont empressés de faire entendre leur mécontentement, d’autant plus que rien n’était mentionné dans la case « capitale » israélienne. Le comité des Jeux Olympiques israélien a exprimé son indignation en ajoutant que la Palestine n’avait même pas le statut d’un Etat souverain.

Après diverses plaintes, les responsables du site web des JO de Londres ont affirmé qu’il s’agissait d’une erreur, qui a été par la suite rectifiée. La case capitale a même été supprimée. Certains israéliens accusent cette erreur d’avoir été préméditée, et donc d’être un acte de militantisme pro-palestinien. Palestine, un Etat, Jérusalem comme capitale : deux nouvelles qui n’avaient pas réjoui les israéliens.

In fine, il semble qu’une reconnaissance plus ou moins officielle de l’Etat palestinien (voire aussi de sa capitale) soit plus facile par des organismes sportives ou culturelles (l’UNESCO a déjà reconnu la Palestine comme membre à part entière)  que par les instances politiques.

Le statut de Jérusalem

La question du statut de Jérusalem, au cœur du conflit israélo-palestinien, est régulièrement débattue, par les deux protagonistes, mais aussi, par les instances internationales, souvent paralysées par ce conflit qui perdure.  La question de la légitimité reposerait sur les fouilles archéologiques, l’Etat hébreu étant en train d’effectuer des fouilles afin de retrouver les preuves de l’existence du Temple de Jérusalem.

Au cœur du conflit, Jérusalem, est selon le plan de partage de 1947, un « corpus separatum sous régime international spécial ». Mais, après la première guerre israélo-arabe elle est divisée en deux, Jérusalem Est, occupée par les Transjordaniens, et Jérusalem Ouest, par Israël, Jérusalem Est étant envisagée comme la capitale officielle du futur Etat palestinien.

Une politique d’extension et de colonisation à grande échelle est établie comme stratégie de domination de la ville d’Al Qods par les gouvernements israéliens successifs, et ce malgré les injonctions de la communauté internationale.

http://www.ajib.fr/2012/05/jerusalem-capitale-palestine/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s