Electricité à Gaza: accord entre le Hamas et l’Autorité palestinienne.


Electricité à Gaza: accord entre le Hamas et l’Autorité palestinienne.

Le gouvernement du Hamas à Gaza a annoncé mardi avoir conclu un accord avec l’Autorité palestinienne sur la livraison de carburant destiné à faire fonctionner l’unique centrale électrique du territoire palestinien, frappé par une grave pénurie énergétique.

Le gouvernement du Premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad, basée à Ramallah en Cisjordanie, a confirmé cet accord mais prévenu que son application dépendrait du paiement des livraisons par la Compagnie d’électricité de Gaza, gérée par le Hamas.

Le porte-parole du gouvernement du Hamas, Taher al-Nounou, a annoncé « un accord avec les frères à Ramallah sur la livraison de carburant pour la centrale électrique de Gaza, aux termes duquel la Compagnie publique de pétrole fournira 500.000 litres par jour à partir de demain » mercredi.

« Le prix de la livraison sera couvert par les recettes de la Compagnie de distribution d’électricité du gouvernorat de Gaza », a précisé M. Nounou.

« La Compagnie de distribution d’électricité a transféré 2 millions de shekels (540.000 dollars ou 400.000 euros, NDLR) comme accompte au titre de cet accord, et nous espérons son application par nos frères à Ramallah dans le délai prévu afin de commencer à résoudre la pénurie d’électricité à Gaza », a-t-il indiqué.

Le porte-parole du gouvernement de M. Fayyad, Ghassan Khatib, a rappelé la livraison le 23 mars par l’Autorité palestinienne de plus de 400.000 litres de diesel israélien pour la centrale.

« Cette mesure temporaire se poursuivra tant que la Compagnie d’électricité de Gaza continuera à verser à la Compagnie de pétrole les fonds nécessaires », a-t-il déclaré à l’AFP.

L’actuelle pénurie à Gaza, provoquée par l’interruption de la contrebande de carburant en provenance d’Egypte pour la centrale, est l’une des pires depuis des années, avec jusqu’à 18 heures par jour sans électricité.

Selon l’ONU, la centrale peut produire jusqu’à 80 mégawatts, auxquels s’ajoutent 120 mégawatts importés d’Israël et 22 d’Egypte, soit presque deux tiers de la demande maximale, estimée à 360 mégawatts.

© Agence France-Presse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s