Les Palestiniens poursuivent leurs démarches à l’ONU et contre l’occupation.


Les Palestiniens poursuivent leurs démarches à l’ONU et contre l’occupation

Le président palestinien Mahmoud Abbas a indiqué que les démarches pour obtenir l’adhésion à l’ONU d’un Etat de Palestine et la condamnation de l’occupation israélienne se poursuivaient malgré les « rencontres exploratoires » avec Israël en Jordanie.
« Nous ne nous tournerons vers aucune organisation avant le 26 de ce mois à l’exception de deux: nous allons poursuivre nos efforts au Conseil de sécurité (pour l’adhésion d’un Etat de Palestine, NDLR) et continuer à nous adresser à Genève sur la quatrième Convention de Genève », a déclaré M.Abbas, en allusion au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.
« Nous voulons déposer une plainte contre l’occupation, qui viole la Convention de Genève » sur la protection des civils, a-t-il précisé dans un discours lors d’une réunion jeudi du Conseil consultatif de son mouvement le Fatah, ont affirmé des participants à l’AFP.S’agissant de la demande d’adhésion à l’ONU déposée au Conseil de sécurité, le président palestinien a rappelé que le vote pouvait intervenir à n’importe quel moment à l’initiative d’un Etat membre du Conseil.
« Pour le reste, nous pouvons attendre après le 26, l’échéance fixée par le Quartette international à ses efforts pour rapprocher les points de vue palestinien et israélien », a ajouté M. Abbas, en référence au Quartette pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU).
« S’il y a une base de discussions agréée, nous négocierons. Pour le moment, il n’y a aucun accord là-dessus », a-t-il souligné, au sujet des « rencontres exploratoires » entre délégués israéliens et palestiniens qui se sont tenues les 3 et 9 janvier en Jordanie.
Le négociateur palestinien Saëb Erakat avait affirmé mercredi à l’AFP que « l’année 2012 serait l’année des démarches palestiniennes à l’ONU ».
M. Abbas a par ailleurs affirmé vouloir surmonter les obstacles à la réconciliation avec le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.
« Il y a des gens (…) que je ne souhaite pas désigner qui ne veulent pas de réconciliation », a-t-il dit. « Nous ne permettrons à personne de se mettre en travers de notre chemin si nous parvenons à une entente », a-t-il ajouté.
Un responsable du Fatah, Amine Maqboul, avait imputé jeudi le blocage de la réconciliation aux dissensions entre le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, et des dirigeants du mouvement à Gaza.
« Il y a des forces au Hamas, à Gaza, qui ne veulent ni la réconciliation ni renoncer à leur empire, leur argent ou leur influence », avait déclaré M. Maqboul.
Le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh a au contraire dénoncé jeudi « des pressions externes et des ingérences israéliennes » contre la réconciliation.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/les-palestiniens-poursuivent-leurs-demarches-a-l-onu-et-contre-l-occupation-13-01-2012-1809926.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s