Les colons poursuivent leurs attaques contre des mosquées.


Les colons poursuivent leurs attaques contre des mosquées.

Une mosquée de la localité palestinienne de Burka, près de Ramallah, en Cisjordanie a été la cible d’un incendie volontaire commis par des inconnus dans la nuit du 14 au 15 décembre, a indiqué à l’AFP le maire Abdelkader Abdelgalil. La nuit précédente, des inconnus avaient peint des graffitis anti-arabes et anti-musulmans sur les murs extérieurs d’une mosquée de Jérusalem-Ouest, la partie israélienne de la Ville sainte. Ils ont également tenté de mettre le feu à un immeuble voisin, près de la rue de Jaffa.

Plusieurs mosquées de Cisjordanie, et récemment d’Israël, ont été la cible depuis deux ans d’attaques similaires. En octobre, la mosquée de Touba Zangaria, un village bédouin de Galilée (nord), avait été endommagée par un incendie imputé à des extrémistes.

Tout aussi préoccupant pour les autorités israéliennes, c’est une base de Tsahal qui a été prise pour cible lundi 12 décembre au soir par une cinquantaine de militants qui ont jeté des pierres contre des officiers. Le lieutenant-colonel Tsour Herpaz a été agressé, blessé et traité de « nazi ».

91 % des enquêtes contre des extrémistes de droite n’ont pas abouti

Les insultes proférées et les inscriptions découvertes laissent penser que ces actes auraient été commis par des colons extrémistes adeptes de la politique dite du « prix à payer », qui consiste à se venger sur des Palestiniens, sur des lieux de culte musulmans ou des soldats pour toutes les mesures prises par le gouvernement qui leur sont défavorables.

Après l’arrestation de six d’entre eux mercredi 14 décembre, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré dans un communiqué qu’il avait accepté les recommandations des ministres de son cabinet pour mettre fin aux troubles. Les mesures adoptées permettent aux soldats de procéder à des arrestations, d’interdire aux extrémistes juifs de se rendre dans des zones sensibles et de les juger en cour martiale.

Jusqu’à présent, les Israéliens auteurs de délits dans les territoires palestiniens devaient être arrêtés par la police et non l’armée. Ils passaient en jugement devant des tribunaux civils en Israël. Le quotidien Yediot Aharonot à grand tirage relevait que, depuis 2005, 91 % des enquêtes contre des extrémistes de droite n’ont pas abouti.

Leur comportement « nuit à la nation entière d’Israël »

Jeudi 15 décembre à l’aube, l’armée israélienne a même détruit deux bâtiments dans la colonie illégale de Mitzpe Yitzhar, au nord de la Cisjordanie, a annoncé la radio militaire. Par crainte d’affrontements, l’armée et la police avaient déployé des centaines d’hommes et déclaré les environs de l’implantation « zone militaire fermée ». Quelques heures après l’intervention de l’armée, les colons ont commencé à reconstruire les bâtiments détruits, a toutefois indiqué la radio militaire.

De toutes parts, la violence des extrémistes juifs a été dénoncée en Israël. Recevant les responsables des localités juives de Cisjordanie, le président israélien Shimon Pérès leur a déclaré que « la mission stratégique la plus importante d’Israël est de préserver l’unité nationale ». Il a ajouté que « la violence est inacceptable ».

De son côté, et toute en reconnaissant que l’attaque conte la base de Tsahal était « la résultante d’une douleur profonde et authentique », le grand rabbin séfarade Shlomo Amar a souligné que les auteurs des violences « doivent être informés que (leur comportement) nuit à la nation entière d’Israël, y compris leurs rabbins et enseignants ». Accompagné d’une délégation d’habitants et de rabbins de Cisjordanie, il a rendu visite mercredi 14 décembre à la brigade de Tsahal attaquée. « Il y a des moyens plus appropriés pour exprimer sa douleur », a-t-il déclaré.

A.-B. H. (avec Guysen Israël, AP et AFP)

http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Monde/Israel-prend-des-mesures-apres-plusieurs-attaques-contre-des-mosquees-_NP_-2011-12-15-747255

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s