Obama se bat pour obtenir le soutien juif.


Obama se bat pour obtenir le soutien juif

Le président Barack Obama et ses rivaux républicains sont en désaccord quant à la politique américaine face à l’Israël, au moment où les deux clans recherchent l’appui des électeurs juifs, qui pourraient jouer un rôle crucial lors des élections de 2012.

Visant à faire passer M. Obama comme injustement sévère envers Israël et trop mou à l’endroit des Palestiniens, les candidats présidentiels républicains Mitt Romney et Newt Gingrich ont pressé le président de congédier son ambassadeur en Belgique. L’envoyé américain en question, Howard Gutman, a déclaré que certaines manifestations d’antisémitisme étaient issues des tensions entre Israël et la Palestine. MM. Romney et Gingrich ont soutenu que de tels propos blâmaient injustement Israël.

La Maison-Blanche a réagi en disant que M. Obama a maintes fois démontré son soutien à l’endroit d’Israël, et publié une déclaration condamnant «l’antisémitisme sous toutes ses formes». Le département d’État a ajouté que M. Gutman conservera son emploi.

Les républicains ont également remis en question l’affirmation de M. Obama, prononcée lors d’une activité de financement la semaine dernière, à l’effet que l’administration actuelle avait fait plus, en matière de sécurité de l’État d’Israël, que toute autre administration précédente. Selon M. Romney, M. Obama a «régulièrement sacrifié Israël» — une accusation qu’a reprise le Comité national républicain, lundi.

La riposte est venue de Debbie Wasserman Schultz, la présidente du Comité national démocrate, qui a qualifié les propos de M. Romney «d’outrageants» et remis en doute sa propre politique en la matière. La Maison-Blanche a fait état de soutien militaire à Israël, de son appui aux Nations unies et rappelé des déclarations de dirigeants israéliens venant appuyer les affirmations de M. Obama.

Ce vigoureux débat devrait se poursuivre mercredi lorsque les candidats présidentiels républicains prendront part, à Washington, à un forum organisé par la Coalition républicaine juive.

Les responsables de la campagne présidentielle de Barack Obama disent qu’ils seront prêts à répondre. Et le lendemain, les leaders juifs seront à la Maison-Blanche pour prendre part à des rencontres d’information sur Israël et participer à une célébration de la Hannoukah — la fête des Lumières.

Le tout sera suivi, la semaine prochaine, d’un discours de M. Obama devant un auditoire qui pourrait s’élever à 6000 personnes, lors d’une conférence de l’Union pour la réforme du judaïsme.

Bien qu’ils ne représentent que deux pour cent de l’électorat à l’échelle nationale, les électeurs juifs forment une importante partie de l’assise électorale de M. Obama et pourraient jouer un rôle-clé dans les batailles attendues dans des États tels la Floride, la Pennsylvanie, l’Ohio et le Nevada.

De plus, la communauté juive est reconnue pour être une importante source de contributions politiques, et les partisans de Barack Obama veulent maintenir ce soutien alors que les républicains cherchent à l’affaiblir.

http://www.journalmetro.com/monde/article/1042474–obama-se-bat-pour-obtenir-le-soutien-juif

Publicités

Un commentaire sur “Obama se bat pour obtenir le soutien juif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s